Le régime hyperprotéiné : que devez-vous savoir!

Les régimes hyperprotéinés ont le vent en poupe et j’ai eu pas mal de questions sur le blog, par mail ou sur les forums.
Il est parfois appelé régime protéine.
J’ai parfois tendance  à dénigrer ce régime (comme la plupart), déjà parce que le terme de « régime » laisse supposer que l’on va maigrir grâce à lui et rester mince en conservant  des mauvaise habitudes alimentaires et un hygiène de vie déplorable.
De plus, les régimes hyperprotéinés doivent être utilisés avec précaution.

Le régime hyperprotéiné est efficace, on perd facilement et rapidement du poids. C’est un fait, et même une évidence: en gros, one mange presque rien, sauf des protéines pour ne pas perdre de muscle (notamment les muscles vitaux comme le muscle cardiaque).
La diète protéinée se passe  en 3 phases distinctes:

La phase d’attaque, qui permet de maigrir rapidement en consommant son pannicule adipeux (la graisse). Pour ce faire, on supprime le gras et les glucides de son alimentation pendant quelques jours
et le corps se voit obliger de consommer le ras pour se maintenir. Les protéines servent à garder vos muscles,
car le corps en cas de manque peut aller chercher dans votre masses musculaire pour survire et ce n’est pas le but recherché.

La phase  ou l’on recommence à manger des glucides (pain, pâte etc) et  les réintroduire dans l’alimentation.
La phase de stabilisation pour éviter un effet yo-yo.

Les dangers du régime hyperprotéiné.

Le premier danger est lié à l’absorption de grandes quantité de protéines. Les protéines sont couteuses à assimiler, notamment en termes de consommation d’eau . La perte de poids constatée dans le régime hyperprotéines est souvent à mettre sur le compte (en partie) d’une déshydratation.
En résumé, il faut  boire beaucoup d’eau pendant ce régime. ce régime peut effectivement causer des dégâts sur les reins si l’on ne boit pas suffisamment. Ce problème est rencontré en musculation par les bodybuilders qui consomment des poudres de protéines en grande quantité pour augmenter leur masse musculaire. De plus, vous risquez de  générer ce que les médecins appellent des corps cetoniques qui ont des conséquences néfastes sur votre santé.
Les corps cétoniques sont trois produits chimiques issus du catabolisme  incomplet des acides gras dans les mitochondries  des cellules hépatiques lorsque l’organisme ne peut puiser dans ses réserves de glucose  comme source d’énergie (source wikipedia).

Le second problème des régimes hyperprotéines est plus un inconvénient qu’un danger. Ils ne permettent pas de batir des habitudes alimentaires saines.
Vous ne pourrez pas continuer ce régime indéfiniment, et en absence de  phase de stabilisation, vous grossirez à nouveau.

Les résultats des régimes hyperprotéinés.

Certaines y voient un régime miracle. Il faut savoir que ce régime dissocié permet de perdre 5 kilos  (7 kilos au maximum)) en une à deux semaines.
Mais par la suite on ne perd plus de poids pendant très longtemps, car le corps s’adapte. Ce qui signifie qu’en deux ou trois mois vous allez perdre cinq kilos au maximum. On peut difficilement parler de miracle!
Le corps va en effet se mettre a stocker des réserves et a moins consommer, d’où un effet yoyo quasiment inéluctable sur un régime hyperproteiné de longue durée.

Les arnaques du régime hyperprotéine.

Beaucoup de gens qui encensent le régime protéine le font par intérêt financier. J’ai même vu des professionnels de santé nier certains effets néfaste de cette méthode d’amincissement, car c’était leur fonds de commerce.
Les compléments alimentaires sont nombreux.
Vous connaissez les sachets de régime, les pilules, les boissons…
Les fabricants tels que gerlinea, gayelord hauser proposent de nombreux produits spécifiques de diététique minceur pour « brûler vos graisses » à intégrer dans votre diète hyperprotéinée.
Ces produits ne sont pas indispensables et coutent assez cher.
Certains sites web affichent un programme d’amincissement à grand renfort de sachets hyperprotéines, de barres, de desserts spécifiques.

Je suis à la base opposée à ce type de dépense, mis je dois avouer que ça peut aider psychologiquement. Il faut consommer intelligemment et ne pas acheter n’importe quel substitut de repas. Veillez à choisir une marque réputée et évitez les produits fabriqués je ne sais où et vendus à vil prix sur un site bidon. Pas la peine de s’empoisonner pour un régime!

Un régime protéiné naturel

Si vous le pouvez, préférez un régime protéiné naturel, c’est à dire sans sachets!

La nature est suffisamment riche pour vous fournir tous les ingrédients nécessaire à la constitution d’un régime riches en protéines et naturel.

Le régime hyperprotéiné dans quels cas ?

Pour moi, un régime protéiné, ce ne peut être qu’une phase d’attaque, incluse dans un processus plus large.
Je m’explique. C’est bon pour le moral  d’obtenir un amincissement  presque immédiat.
Perdre cinq kilos en une semaine vous encouragera à poursuivre votre perte de poids. Mais après, il faudra enchainer avec une diète plus raisonnable, pour continuer ce travail amincissant doucement et sûrement.
Je le dis toujours: mincir vite et bien, c’est impossible, on maigrit doucement, pour sa santé et la pérennité des résultats.

Dans tous les cas, demandez l’avis de votre médecin, qui vous connaît et prescrira peut être un bilan pour connaître vos éventuelles carences et ne dépassez pas 15 jours pour un régime hyperprotéiné « pur »”.

Il vous prescrira  peut être des suppléments en vitamines pour cette première phase..

Le régime hyperprotéiné sans sachet

Je vous l’ai dits, les compléments alimentaires à la gerlinea ne sont qu’une aide psychologique et vous pouvez vous en passer.
Mincir, ça ne veut pas forcément dire dépenser de l’argent !
Personnellement, je préfère investir dans une paire de baskets ou un abonnement  à la piscine, mais si  les produits minceur peuvent vous apporter  un soutien..

Je pense avoir résumé ma pensée sur le régime hyperprotéiné, encore une fois attention à votre santé et soyez certaines que pour perdre du poids, il faut modifier son hygiène de vie, son alimentation et son activité physique.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *